Statement at the end of Round Table I September 23rd

SEGMENT DE HAUT NIVEAU
DECLARATION DE LA SOCIETE CIVILE A LA TABLE RONDE SUR ‘’LE ROLE DE LA CONVENTION DANS LA REALISATION D’UN MONDE SANS DEGRADATION DES TERRES DANS LE CONTEXTE DU DEVELOPPEMENT DURABLE’’

Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres, Chers Délégués,

Nous souhaitons rappeler que la Convention est un instrument de solidarité internationale au service des peuples des zones arides. A travers elle, les populations mandatent les Etats dans la Lutte Contre la Désertification, pour trouver des solutions durables à leurs préoccupations quotidiennes. A ce titre, le concept de Zéro Net Land Dégradation, s’il sonne comme un mot d’ordre rassembleur, est loin d’être clair sur le plan opérationnel. Ce dernier plan nous concerne au plus haut point.

Aussi, la société civile émet des réserves quand aux possibilités d’apparition d’un nouveau marché où s’échangeraient des droits à la dégradation, et des crédits de restauration des terres ! De quelles unités territoriales parlons-nous ? Quels sont les indicateurs permettant de transcrire les réalités de terrain en données de monitoring ? Qui doit réaliser et prendre en charge ces mesures ? Autant de questions pour lesquelles la société civile attend encore des réponses, et sur lesquelles nous souhaitons aujourd’hui vivement attirer votre attention.

Le dernier sommet sur le développement durable (RIO+20) a tracé la voie du « futur que nous voulons ». Avec le chantier Zéro Net Land Dégradation, la convention Désertification doit ouvrir la porte au dialogue et inviter les autres conventions autour de la table des négociations car :

  • pour nous, un monde à dégradation neutre implique la protection de la biodiversité animale et végétale, et des savoir-faire qui leurs sont associés
  • pour nous, un monde à dégradation neutre implique une réduction et une meilleure maîtrise des émissions de gaz polluants et de leur stockage.

Ces deux sujets nous ramènent au cœur de la problématique de la gestion durable des terres et donc aux fondements de la présente convention.

Pour nous enfin, un monde à dégradation neutre implique que les 3 conventions s’appuient sur un socle commun, qui est l’avenir que nous voulons pour les générations futures, et qui est la transformation profonde des rapports entre l’homme, les institutions humaines et l’environnement.
Excellences, Mesdames et messieurs les Ministres, chers Délégués, à travers vous, la convention doit contribuer à l’élaboration d’une vision renouvelée de l’agriculture de demain, et rompre avec les visions inadéquates de la révolution verte en mettant en avant les agricultures innovantes et respectueuses de l’environnement telles que l’agro-écologie.
Nous ne pouvons pas engager le changement pour demain si nous continuons à penser comme hier!
Je vous remercie

Delivered by Athanase Fidèle Kaboré, RéSaD/SPONG-Burkina Faso

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s